This page contains a Flash digital edition of a book.
§ Animation et développement des communautés (de pratique, d'apprentissage, de savoir,
etc)
Développement personnel et relationnel, outils, méthodes, pratique… voilà un ambitieux projet
(objet-Art) pour former les futurs artisans de l'Intelligence Collective qui n'est pas si éloigné de
l'honneste homme prôné par Montaigne. "On dit bien vrai qu'un honnête homme, c'est un homme
mêlé", écrivait-il dans ses Essais.
La bonne nouvelle est qu'aucun des points évoqués ci-dessus, pris isolément, n'est en soi une
nouveauté. L'innovation réside dans leur assemblage subtil et dans leur mise en perspective pour
une éthique universelle de la gouvernance. État, entreprises, administrations, collectivités, ONG,
enseignement… tous auront à gagner d'accueillir en leur sein les experts catalyseurs de
l'Intelligence Collective.
Dans les ONG
La particularité des ONG n'est pas, contrairement à ce que beaucoup croient, le fait d'être à "but
non lucratif". Leur raison d'être est liée aux lois du vivant : elles réussissent là où l'intelligence
collective pyramidale et les formes pré-démocratiques atteignent leurs limites. Ce faisant, elles
ouvrent le champ d'une vision globale de l'économie humaine et d'une gouvernance universelle.
La plupart des ONG possèdent un noyau exécutif de nature pyramidale. La raison est simple :
pour obtenir l'argent rare (sponsors, financements publics…), pour négocier légitimement dans un
tissu politico-institutionnel encore majoritairement constitué d'intelligence collective pyramidale, il
faut avoir un "code génétique", une structure et une culture similaires.
La base militante de ces ONG, quant à elle, est la plupart du temps horizontale et distribuée.
Transparence, démocratie, meilleures pratiques, solidarité, économie du don y sont de mise, mais
trop souvent au prix d'une efficacité opérationnelle : par souci de ne pas être "anti-démocratique"
ni retomber dans les travers de l'autoritarisme, les débats peuvent y être interminables. D'ailleurs,
démocratie et intelligence collective y sont souvent confondues. Ainsi les ONG sont-elles des
structures hybrides à mi-chemin entre l'intelligence collective pyramidale et l'Intelligence Collective.
Dans le fond les ONG appellent à cor et à cri l'Intelligence Collective globale, c'est le sens de leur
évolution dans les années à venir. Comme dans les entreprises évoquées plus haut, beaucoup
croient qu'en utilisant les TIC, les téléphones, les fax et les avions pour se réunir physiquement,
elles sont à la pointe de leurs capacités. On est loin du compte.
Cet handicap est probablement lié au fait que de nombreux activistes et militants ne se sentent
pas particulièrement concernés par les TIC ni par l'innovation technique en général. D'un côté ils
dénoncent fort justement les enjeux planétaires et les injustices sociales, de même qu'ils appellent
une gouvernance globale et des visions plus holistiques, de l'autre ils ne se donnent pas les
moyens d'en acquérir les technologies, les méthodologies et la vision.
Rappelons que les grands progrès sociaux n'ont été possibles qu'une fois que le Peuple avait pris
possession des technologies du savoir : l'écriture et l'imprimerie. D'ailleurs tous ceux qui luttent
contre la pauvreté et l'exclusion ne militent-ils pas à l'unisson pour l'alphabétisation, seule et
unique façon d'exister et d'évoluer légitimement dans les États-Nations et les pré-démocraties de
l'intelligence collective pyramidale ? De la même manière, c'est un devoir et une condition
absolue de réussite pour les activistes sociaux d'aujourd'hui que maîtriser les Technologies
de l'Intelligence Collective et de la Gouvernance. A cette seule condition ils seront capables
de constituer des collectifs plus efficaces et plus puissants que les intelligences
pyramidales dont ils pallient les insuffisances.
Copyleft 2004 - Jean-François Noubel – jf TheTransitioner.org page 40
Intelligence_Collective_Revolution_Invisible_JFNoubel.odt
Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44
Produced with Yudu - www.yudu.com