This page contains a Flash digital edition of a book.
- on se prémunit des décisions insensées issues de pouvoirs trop concentrés et surchargés
- toutes les questions, quelles qu'elles soient, sont soumises au peuple au moment où elles
se présentent
- on peut se faire représenter ou représenter soi-même d'autres personnes
En étudiant les possibilités techniques d'aujourd'hui, on voit qu'il est possible de dessiner une
démocratie non massique, une démocratie du temps réel, distribuée, présente à toutes les étapes
et tous les étages des décisions de la cité.
L'écriture (dont le bulletin de vote fait partie) fut la technologie de l'Etat centralisé, les technologies
de l'intelligence collective seront celles de la gouvernance, de la démocratie directe, distribuée, au
niveau global comme local. Une réelle démocratie devient possible.
Pour ou contre la démocratie directe ?
Trois arguments sont en général élevés par les adversaires de la démocratie directe :
• L'absence de garde-fous : rien ne prémunit des débordements impulsifs issus de coups de sang et des
excès du populisme, puisque les électeurs peuvent réagir en temps réel. Qu'auraient fait, par exemple, les
américains le jour du 11 septembre, s'ils avaient eu les moyens de décider à chaud via leurs ordinateurs ?
• L'absence d'expertise : faut-il soumettre au peuple des questions qui relèvent de choix d'experts ? Voilà
qui expose à des décisions désastreuses !
• L'absence de motivation : les taux d'abstention sont déjà tellement élevés, que si l'on proposait au citoyen
de voter sur tout et n'importe quoi, ce serait catastrophique.
Ces arguments ne tiennent pas longtemps la route :
• Sur l'absence de garde-fous : l'actualité nous montre chaque jour à quel point nos décideurs et élus ne
sont pas les derniers à réagir de manière excessive, passionnée et partiale, et ce suivant des processus qui
restent occultes et couverts par le "secret d'Etat". Combien de guerres auraient été évitées si le peuple –
celui qui va ira verser son sang sur les champs de bataille – avait pu décider ? Dans une démocratie directe,
il est au contraire beaucoup plus facile d'instaurer des garde-fous, des temps de latence, de fixer des dates
qui laissent le temps de la réflexion.
• Sur l'absence d'expertise : aujourd'hui les élus politiques sont des experts… en politique, c'est-à-dire des
experts dans l'art de gagner des positions de pouvoir et de visibilité. La lutte pour savoir qui va décider
mobilise plus d'énergie que celle de savoir quoi décider. Les vrais experts sur les questions précises ne sont
pas des élus, mais des professionnels souvent inconnus. C'est à eux que fait appel le politique pour appuyer
sa réflexion et trancher ensuite. Dans ce cas, pourquoi le citoyen n'aurait-il pas, lui aussi, le droit de solliciter
les experts et même de leur confier sa voix ? Ajoutons enfin que l'absence d'expertise du citoyen sur de
nombreux domaines est largement due au fait que son avis n'est sollicité que fort rarement, à tel point qu'il
est souvent obligé d'aller le revendiquer dans la rue.
• Sur l'absence de motivation : l'abstentionnisme n'est dû ni à un désintérêt de la politique, ni un
désinvestissement de la responsabilité individuelle. Il n'est rien d'autre que cette séparation entre la tête et le
corps, un des nombreux symptômes de l'intelligence collective pyramidale. Pour s'en convaincre, il suffit
d'observer l'explosion du nombre d'ONG et d'associations humanitaires dans lesquelles tant de gens
investissent leur temps et leur cœur. C'est pour eux un accès direct, efficace et réel à la vie de la cité sur des
sujets qui leurs semblent bien réels, et ce dans des structures reposant plus sur l'Intelligence Collective que
sur l'intelligence collective pyramidale.
Copyleft 2004 - Jean-François Noubel – jf TheTransitioner.org page 31
Intelligence_Collective_Revolution_Invisible_JFNoubel.odt
Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44
Produced with Yudu - www.yudu.com