This page contains a Flash digital edition of a book.
Explorons maintenant plus en détail comment s'organise le chemin de l'idée à l'action, à la lumière
de l'Intelligence Collective.
Basons-nous sur la séquence simple :
1. Réflexion
2. Formulation des options
3. Sélection d'une option finale
4. Action
Dans les structures très autoritaires, les étapes 1-2-3 sont menées par un petit nombre de
décideurs, et l'étape 4 est réalisée par des exécutants. Dans les structures plus flexibles (mais
toujours pyramidales), les étapes 2 et 3 sont réalisées de manière plus collégiale, alors que la
réflexion de fond sur la stratégie ultime de l'organisation (étape 1) reste l'apanage des décideurs.
Dans une structure de type Intelligence Collective, chaque étape est parcourue par la totalité du
collectif :
1. Au niveau de la réflexion : l'Intelligence Collective mobilise tous les savoirs, les fait se croiser,
se fertiliser, au moyen de l'art du dialogue, synchrone ou asynchrone, en présentiel ou à distance.
Les dialogues dessinent les horizons, permettent d'anticiper les zones de conflit, de préparer le
terrain des consensus. Ils mettent en scène les objets-liens, avec une prédilection pour les objets-
Art, car ces derniers construisent la vision, multiplient les scénarios et instaurent un climat
d'abondance ;
2. La formulation des options doit bien évidemment sa qualité à celle de la réflexion menée en
amont. Cette étape sensible participe autant à l'objectivation des objets-liens (projets, dangers,
besoins…) qu'à des processus d'élimination qui demandent également une forte mobilisation des
savoirs. En général on aboutit à deux typologies d'options finales :
§ Typologie 1 : les options énoncées expriment la limite cognitive du collectif. Elles se
présentent comme un ensemble de possibles pourvus de forces et de faiblesses dont
personne ne peut être absolument certain que l'un ou l'autre est meilleur. Le choix ne peut
être qu'irrationnel. Rappelons que là où il y a rationalité, il n'y a pas besoin de faire des
choix puisque c'est précisément la rationalité qui arbitre. Donc le choix ultime se fonde
essentiellement sur des intuitions en terra incognita et des pondérations de valeurs.
§ Typologie 2 : les options dégagées incarnent plutôt des conflits d'intérêt entre différentes
parties, chaque partie ayant "son" option à défendre pour son propre camp, contre les
autres. Cela signifie que l'étape 1 de réflexion ne s'est pas déroulée dans des conditions
optimales d'Intelligence Collective (pas contexte holoptique, pas de tout émergeant, pas
d'économie du don, etc).
La plupart du temps on assiste à un mélange des deux typologies. Imaginons par exemple un
collectif qui a réussi à isoler un certain nombre de choix de typologie 1. Comme il faut bien finir par
choisir, c'est à ce moment que les participants peuvent se dire "puisqu'il n'y a pas de manière
rationnelle de savoir vraiment quel est le bon choix final, autant que je choisisse l'option qui serve
au mieux mes propres intérêts". Et voilà la typologie 2 qui imprègne la typologie 1. On comprend à
quel point une vision holistique donnée par un contexte holoptique contribue à sortir de ces
ornières.
3. La sélection de l'option finale : si les étapes 1 et 2 ont été menés en maximisant l'approche
Intelligence Collective, alors la sélection de l'option finale s'en trouve grandement facilitée, que le
choix soit effectué par un expert désigné, un vote, un consensus ou les événements eux-mêmes.
Les options candidates sont de meilleure qualité, plus riches, plus fouillées, plus holistiques, plus
souples, plus représentatives.
Copyleft 2004 - Jean-François Noubel – jf TheTransitioner.org page 29
Intelligence_Collective_Revolution_Invisible_JFNoubel.odt
Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44
Produced with Yudu - www.yudu.com