This page contains a Flash digital edition of a book.
Pareto d'accumulation (argent, pouvoir, biens, ressources, information, popularité, réseau
relationnel, etc). D'ici à ce que l'injustice sociale soit considérée comme relevant de lois naturelles
contre lesquelles il est vain de se battre, il n'y a qu'un pas que certaines idéologies libérales n'ont
pas hésité à franchir.
Dans les collectifs humains, les effets Pareto émergent en général sans que les participants en
aient conscience, puisque c'est un processus ''a posteriori'' résultant d'interactions individuelles
itérées un très grand nombre de fois.
Le modèle Bouchaud-Mézard confirme que l'augmentation des transactions monétaires limite les
effets de condensation. Les impôts sur le revenu contribuent à diminuer les inégalités uniquement
si les prélèvements sont redistribués de manière équitable (ce qui revient à procéder à une
augmentation artificielle des transactions monétaires dans le système). Mais les taxes sur les
ventes diminuent les ventes, donc diminuent le nombre de transactions et ainsi accentuent les
effets de condensation. Le modèle montre aussi que le libre échange est une bonne chose, mais à
la condition que la richesse circule équitablement dans les deux sens et ne soit pas bloquée par un
protectionnisme unilatéral. Le protectionnisme appliqué par les pays du nord envers ceux du sud a
eu pour conséquence de transformer le commerce libre en un commerce asymétrique et donc
aggraver les disparités.
La bonne nouvelle est que les lois dynamiques parétiennes sont mieux comprises grâce au
modèle Bouchaud-Mézard ainsi qu'aux récentes percées dans notre compréhension des systèmes
complexes, ce qui permet sérieusement d'envisager des principes régulateurs efficaces. Impliquée
dans l'architecture holoptique, l'économie simulée sur ordinateur peut devenir une des meilleures
alliées des communautés en les aidant à anticiper les effets émergeants des millions d'interactions
qui se déroulent en leur sein. Ainsi pourront-elles appliquer des action correctrices dont le but sera
d'atténuer ou d'amplifier les effets Pareto suivant les besoins (tous ces effets ne sont pas
nécessairement néfastes).
Cela constitue évidemment un autre des multiples chantiers de l'Intelligence Collective.
Monnaie
La monnaie d'aujourd'hui, bien que passée dans le monde numérique, est encore inscrite dans les
archaïsmes industriels de l'ère victorienne car issue en "masse" de manière centralisée et privée.
Pour comprendre plus concrètement cette situation, il suffit de voir l'argent comme si c'était de
l'eau (le terme liquidité n'est d'ailleurs pas utilisé par hasard). La valeur de l'eau tient autant dans
sa présence que dans sa circulation. Si elle est trop rare ou si elle ne circule pas (ce qui revient au
même), il y a désertification ; si elle est trop abondante, il y a noyade. L'eau doit donc exister en
quantité suffisante (ni trop, ni trop peu) et de manière correctement distribuée pour que soit
maximisé le potentiel de vie de l'écosystème, autrement dit sa profusion et sa capacité créatrice.
Dans la société humaine, l'argent-liquidité ne pleut pas (ça se saurait depuis longtemps), mais tout
comme l'eau dans un écosystème, il faut que la monnaie circule – sans quoi elle n'a aucune valeur
– et que sa masse soit adaptée aux besoins. Trop de monnaie "noie" l'économie car elle ne
correspond plus aux besoins réels d'échange, pas assez de monnaie "dessèche" l'économie car
elle limite les échanges et engage des compétitions féroces pour se l'approprier.
Ce qui détermine la masse monétaire optimale devant circuler dans un collectif (nation, région,
ville, entreprise, ONG, réseau…) relève en quelque sorte d'une "science de l'irrigation". Cette
responsabilité – et ce pouvoir – sont aujourd'hui concentrés dans les mains de puissantes
institutions à intelligence collective pyramidale : les banques10.
A l'aube de la civilisation du savoir, de l'explosion des échanges (connaissances, marchandises,
10 Dans les pays occidentaux, la masse monétaire est à 85% privée car créée par banques sous forme de crédit payant. Seuls 15% de
la masse, issue par l'Etat, circule sous forme gratuite.
Copyleft 2004 - Jean-François Noubel – jf TheTransitioner.org page 27
Intelligence_Collective_Revolution_Invisible_JFNoubel.odt
Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44
Produced with Yudu - www.yudu.com