This page contains a Flash digital edition of a book.
- les objets miam-miam : tous pour un. Ce sont les l'objets-proies que l'on veut attraper et
incorporer à soi, souvent en contexte de compétition du fait de leur rareté. L'argent, la
propriété, la notoriété, le pouvoir, le temps, l'attention, l'or, le pétrole sont des objets miam-
miam ;
- les objets-monstres : tous contre un. Le danger, l'ennemi, la maladie sont des objets-
monstres faciles à objectiver, ce qui en fait de forts mobilisateurs de collectifs. L'Histoire, dont
chacun sait qu'elle balbutie et se répète, montre que les objets-monstres sont également, et
depuis toujours, l'instrument idéal des leaders bellicistes et autres va-t-en-guerre (chacun les
reconnaîtra). Qu'ils soient la sorcière, le juif, le communiste, la femme, l'homosexuel, l'étranger
ou le terroriste, le principe reste fondamentalement le même : il est plus facile de souder les
populations contre quelque chose que de les aider à se construire pour quelque chose.
- les objets-Art : leur existence provient d'un acte créateur et d'un pacte de Qualité passé avec
l'Univers, ce qui nous renvoie à l'essence même de l'Art. Ce sont des projections du désir dans
le temps, des horizons qui orientent nos pas et sur des sols que nous déroulons devant nous.
Les projets (autres que la simple survie), les œuvres d'art, la musique, les Droits de l'Homme,
l'idée du bonheur appartiennent à cette catégorie. Les architectures holoptiques – naturelles ou
reconstituées par la technologie – favorisent leur essor (voir MMOG plus bas). Certains sont
statiques et donnés à priori (projet, plan de travail, modèle, mélodie…), d'autres sont
émergeants, c'est-à-dire produits a posteriori comme outil de représentation collective sans
cesse réactualisés par la somme des interactions individuelles, ce sont les nouveaux objets-Art
de l'holoptisme. Les Arbres de connaissance, que nous évoquerons plus bas, en sont un des
premiers exemples.
Les objets d'attraction et de répulsion (miam-miam et monstres) sont sans conteste les plus
archaïques, probablement à l'origine des premières économies à somme positive chez l'animal
comme chez l'Homme.
Destinés à faire monde, les objets-Art, eux, se réinventent sans cesse, nourris de leur propre
nature créatrice. Les objets-Art se réactualisent, se détruisent, se remplacent, se réincarnent, à la
façon des mandalas de sable tibétains. Ce sont des "Tout pour tous" qui relient nos intériorités les
unes aux autres, qui construisent le monde dans lequel elles habiteront. Pour ces raisons, les
objets-Art ne sont pas rationnels ; quelle rationalité pourrait expliquer les Droits de l'Homme ou
donner la vision d'un monde idéal ? Les objets miam-miam et sorcière étaient donnés par réaction,
les objets-Art sont issus de la création.
La discipline de l'Intelligence Collective doit apprendre à objectiver, jouer et représenter chacun de
ces objets-liens dans ses espaces artificiels et virtuels.
Réseaux sociaux, petits mondes et point de bascule
Pas plus de "six degrés" de relations (en fait, plutôt 5,5) nous séparent en moyenne de toute
personne sur la planète. Les "amis de nos amis" sont à 2 degrés de nous, les "amis de nos amis
de nos amis" sont à trois degrés, et ainsi de suite. La structure des réseaux sociaux humains doit
être bien particulière pour que six milliards d'individus se trouvent, en définitive, séparés par si peu
de degrés les uns des autres. Quand on dit que le monde est petit, on ne croit pas si bien dire.
Pourquoi certaines rumeurs se répandent-elles et pas d'autres ? Quels principes font et défont les
modes ? Pourquoi certains livres deviennent des best-sellers et pas d'autres ? Pourquoi certaines
maladies deviennent des épidémies et pas d'autres ? Pourquoi certaines idées émergent à peu
près en même temps partout ? C'est précisément la conséquence directe de ces "petits mondes" :
sous certaines conditions, certains "agents" (virus, idées, signaux, modes, comportements…)
peuvent s'y transmettre comme une traînée de poudre un fois atteint un point de bascule (ou de
non-retour). Ce que les anglo-saxons appellent le tipping point. Lorsque les "agents viraux" sont
Copyleft 2004 - Jean-François Noubel – jf TheTransitioner.org page 24
Intelligence_Collective_Revolution_Invisible_JFNoubel.odt
Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44
Produced with Yudu - www.yudu.com