This page contains a Flash digital edition of a book.
Une nouvelle discipline
Le problème de l'intelligence collective est de découvrir ou d'inventer un au-delà de l'écriture, un au-delà du
langage tel que le traitement de l'information soit partout distribué et partout coordonné, qu'il ne soit plus
l'apanage d'organes sociaux séparés, mais s'intègre au contraire naturellement à toutes les activités humaines,
revienne entre les mains de chacun.
Pierre Lévy – L'Intelligence Collective
A l'heure où les gouvernements et entreprises investissent dans de coûteux programmes de
recherche en physique, génétique, programmes spatiaux ou nanotechnologies, on en oublierait
presque ce besoin universel, qui nous "crève les yeux", d'une Intelligence Collective.
Définition
Il est temps maintenant de proposer une définition de l'intelligence collective en tant que
phénomène, qu'elle soit originelle ou à grande échelle (Intelligence Collective) :
L'intelligence collective est la capacité d'un groupe de personnes à collaborer pour
formuler son propre avenir et y parvenir en contexte complexe.
L'Intelligence Collective ne mérite-t-elle pas de devenir une discipline à part entière, avec son
cadre formel, son approche empirique, ses outils, ses instruments de mesure, ses applications
pratiques, son champ éthique ? C'est ce que nous allons discuter ci-dessous.
Champ de l'Intelligence Collective en tant que discipline
La pensée cartésienne mécaniste a fractionné l'univers en trois territoires imperméables l'un à
l'autre, pour ne pas dire antagonistes : la matière, le vivant et l'esprit. Chaque science ne pouvait
appartenir qu'à un seul fief, sous peine de contradictions et de schizophrénie. La physique
n'explique pas plus la poésie que la psychanalyse n'explique la division cellulaire. Si l'on demeure
enfermé dans cette discontinuité, le champ de recherche et d'application de l'Intelligence Collective
est un pot-pourri composé de la majeure partie des sciences sociales et humaines qui inclut
également les arts, les mathématiques, la théologie, le développement spirituel, la métaphysique,
etc.
En fait la discipline de l'Intelligence Collective s'inscrit fondamentalement dans le vaste
mouvement de décloisonnement qui anime la pensée de ce nouveau millénaire. Matière, vivant,
esprit – physiosphère, biosphère et noosphère – représentent les grandes étapes de l'évolution de
l'univers vers toujours plus de complexité et toujours plus de conscience, où tout est relié à tout, où
chaque chose possède à la fois une dimension intérieure (qui s'interprète), une dimension
extérieure (qui se perçoit), une dimension individuelle (l'agent) et une dimension sociale (les
populations, les sociétés)6.
Ainsi la science de l'Intelligence Collective a pour objet l'étude et l'optimisation des
propriétés émergentes intérieures-subjectives et extérieures-objectives des collectifs, et ce
dans le but d'augmenter leur capacité d'existence, d'évolution et de plénitude. Ce faisant,
elle invente les outils d'une gouvernance universelle (globale, locale, transversale,
transculturelle…) tout en développant aussi des savoir-faire pratiques et immédiats pour
les organisations d'aujourd'hui à travers une éthique de la collaboration.
6 Nous renvoyons ici aux travaux de Ken Wilber
Copyleft 2004 - Jean-François Noubel – jf TheTransitioner.org page 21
Intelligence_Collective_Revolution_Invisible_JFNoubel.odt
Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44
Produced with Yudu - www.yudu.com