This page contains a Flash digital edition of a book.
11. Une interpénétration permanente avec le cyberespace : Aucun collectif aujourd'hui ne
saurait se considérer comme intelligent s'il n'existe pas de dynamique d'échange avec le
cyberespace. On y trouve les savoirs les plus avancés, les expériences les plus abouties, les
meilleures pratiques, et à son tour on dépose son expérience, on se lie avec les autres, on fait
résonance dans cette chambre d'écho de l'humanité.
12.Un développement personnel : la mutation vers une Intelligence Collective à grande échelle
ne va pas sans une transformation individuelle et sociétale profonde. Nous voici dans la sphère
intérieure, dans l'œuvre spirituelle donnée par notre existence même. Nous n'aurons pas la
place ici d'aborder cet immense domaine qui, de toute façon, relève d'un chemin propre à
chaque personne.
Il faut donc maintenant poser la question : qui est moi, et que devient nous ?
Qui est moi ?
Catégorie sociale, culture, nationalité, langue, identité, secteur professionnel, "niveau" d'étude et
diplômes, religion, couleur politique, "look"… ces attributs marquent notre appartenance – ou notre
potentiel d'appartenance – aux collectifs qui fondent la grande thermodynamique sociale des
sociétés récentes. En cette chimie de l'intelligence collective pyramidale, l'individu est moins
considéré pour ses qualités intrinsèques, son "intériorité" et sa singularité, que pour son
appartenance on non-appartenance à ces ensembles-territoires fonctionnels.
Dans le cyberespace, il existe mille façons d'exister, de se manifester, et par conséquent d'entrer
en relation par le jeu infini de nos miroirs intérieurs, via le sens véhiculé par le signe. Publications,
présentations, messages, discussions, traits d'humour, coups de gueule, profils sur mesure pour
"matcher" offre et demande (achat-vente, emploi, rencontres, réseaux relationnels…), images,
avatars, artefacts virtuels, univers 3D, weblogs, wikis, projets, codes sources (dans la
communauté des programmeurs)… autant de phéromones sémiotiques que nous posons ça et là
au cours de nos pérégrinations qui transcendent les topologies spatiales et socioprofessionnelles
tout en nous affranchissant des attributs de l'économie de masse.
Notre relation à nous-même, notre intériorité, notre identité ne sont plus issus du moule
inclusion/exclusion aux ensembles-territoires, mais s'élaborent dans les singularités des
rencontres sémiotiques et des collectifs inédits qui en émergent. Les anciens attributs qui nous
positionnaient dans les espaces géographique et socioprofessionnel deviennent soudain inutiles et
caduques, nous voici soudain libérés des chaînes de l'économie de masse.
Il y a fort à parier que notre image, cette façade de nous-mêmes que nous lustrons sans cesse
pour satisfaire aux exigences sociales, s'estompera au profit d'une intériorité qui aura valeur
sociale et relationnelle une fois manifestée dans la sémiotique circulant dans les réseaux. C'est sa
particularité même qui se révélera intégratrice et fondatrice des collectifs de demain.
Les nouveaux collectifs
Encore aujourd'hui, pour une immense majorité de personnes, le monde est vu comme un
complexe jeu de nations, d'entreprises, d'institutions entre lesquelles se jouent les alliances, les
traités, les guerres, les partenariats, les soutiens, le commerce, la collaboration ou la concurrence.
Sur cet échiquier institutionnel, entrepreneurial et politique, les pièces sont des structures à
intelligence collective pyramidale dirigées par les élites dirigeantes.
Copyleft 2004 - Jean-François Noubel – jf TheTransitioner.org page 17
Intelligence_Collective_Revolution_Invisible_JFNoubel.odt
Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44
Produced with Yudu - www.yudu.com