This page contains a Flash digital edition of a book.
Source : internet
Certes les organisations d'aujourd'hui sont bardées de "câblages" infrastructurels et humains
visant à compenser les faiblesses de l'architecture hiérarchique stricte : systèmes d'information,
intranets, knowledge management, organisation orientée projets, comités d'entreprise, ERP,
gestion des ressources humaines, comités d'entreprises (sources de brassages humains), etc.
Mais la structure fondamentale demeure, fondée sur la dynamique industrielle de transformation
massique par le principe d'économie d'échelle.
Aujourd'hui nous subissons cruellement les limites des organisations de l'intelligence collective
pyramidale. Leur déficience face à la complexité systémique se traduit par un symptôme courant :
celui de s'engager dans des directions contraires aux volontés de leurs propres acteurs, soit parce
que la coordination interne est virtuellement impossible, soit parce que les dirigeants se servent de
l'opacité de fait – voire la cultivent et la légitiment – pour abuser de leurs pouvoirs.
Copyleft 2004 - Jean-François Noubel – jf TheTransitioner.org page 13
Intelligence_Collective_Revolution_Invisible_JFNoubel.odt
Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44
Produced with Yudu - www.yudu.com